Le travail en"gré à gré" ou "particulier-employeur"

Vous venez d'obtenir votre DEAVS, maintenant dans quelle direction aller pour exercer votre profession d'Auxiliaire de Vie Sociale...

Les structures (EHPAD) ou les associations ou encore sociétés d'aide à la personne sont nombreuses et très demandeuses de personnel.

Mais si vous souhaitez travailler différemment, avec plus d'indépendance et selon vos souhaits, il y a encore le GRE A GRE (ou particulier-employeur).

La phase "ADMINISTRATIVE" :

Vous entrez alors dans la catégorie du "Particulier-Employeur", vos différents bénéficiaires deviendront autant d'employeurs.

De préférence préférez le règlement par CESU, c'est vraiment un moyen facile et pour vous, et surtout pour le bénéficiaire qui est souvent une personne âgée. Avec les CHEQUES EMPLOIS SERVICE UNIVERSEL, plus de problèmesadministratifs.

AVANT TOUTE CHOSE : PREPARER UN CONTRAT DE TRAVAIL en double exemplaire que vous signerez avec votre employeur et dont vous conserverez chacun un  exemplaire.

Vous trouverez la CONVENTION COLLECTIVE NATIONAL DES SALARIES DU PARTICULIER EMPLOYEUR sur internet "FEPEM". Absolument utile et nécessaire pour votre travail.

Avant de vous lancer dans le gré à gré, pesez bien le POUR et le CONTRE :

 Les AVANTAGES :

  • vous choississez vos bénéficiaires
  • vous choississez les tâches que vous souhaitez effectuer
  • vous décider du montant de vos prestations
  • vous êtes indépendante

 

Les INCONVENIENTS :

  • Vous êtes seule et devrez gérer vos absences, congés ou maladie
  • Lorsque vous perdez un bénéficiaires, vous allez devoir rechercher vous-même un autre bénéficiaire
  • La précarité est grande en gré à gré

 

Mon conseil : Essayez de trouver des "partenaires" auxiliaires de vie comme vous, avec qui vous pourriez collaborer  pour assurer les remplacements durant les congés, les week-ends, ou les jours de maladie. Passez des annonces dans ce sens pour trouver des partenaires de travail, sinon vous risquer de perdre vos "employeurs" si vous ne pouvez vous faire remplacer pour toutes les raisons citées.

Vous pouvez aussi travaillez avec des particuliers et en même temps pour une association !

COMMENT VOUS FAIRE CONNAÎTRE :

C'est le premier pas, vous devez vous vous FAIRE CONNAITRE, VOUS METTRE EN VALEUR !

Il va falloir investir un peu dans des cartes de visites (que vous pouvez aussi confectionner vous-même, c'est ce que je fais). Vous les distribuez dans les pharmacies, et chez les médecins généralistes. Vous informez PARTICULIEREMENT VOTRE MEDECIN TRAITANT de votre activité, et il vous enverra en retour des demandes pour la bonne raison qu'il vous connaît déjà bien !

Faites un courrier, comme une sorte de LETTRE DE MOTIVATION, que vous adresserez aux différents SSIAD ou CLUB DU TROISIEME AGE, expliquant bien votre profession, ce que vous pouvez apporter aux personnes. Mais un conseil ne mettez pas de tarifs, car à mon avis vous proposerez des tarifs différents en fonction des besoins des personnes.

Parlez autour de vous de votre travail, le bouche à oreilles fonctionne souvent bien !

Votre premier contact :

Une demande d'aide à la personne vous est faite. Soyez professionnelle, commencez par poser les bonnes questions au téléphone, puis demander un premier rendez-vous sur place pour faire connaissance avec la personne et parfois la famille. Vous allez ainsi vous rendre compte de la mission que vous devrez faire et en fonction de ce premier rendez-vous vous proposerez à a personne un tarif horaire.

Je vous souhaite VRAIMENT de trouver du travail en GRE A GRE car là vous pourrez travailler et surtout mettre en oeuvre tout ce que vous aurez appris au long de votre formation, et vous verrez, c'est PASSIONNANT !

BONNE CHANCE A TOUTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

Dayéna
  • 1. Dayéna | 25/10/2016
Bonjour,
Je suis bientôt diplômée et je veux absolument travailler en gré à gré, seulement quant on sait que les Associations ou autres sociétés font payer des prestations allant jusqu'à 25€ voir 28€, j'aimerais connaitre la limite en gré à gré s'il vous plait merci. Y a t-il une réglementation concernant le salaire d'une auxiliaire de vie sociale voulant travailler de gré à gré? Je vous remercie par avance de vos réponses. Dayéna.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/01/2015